Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts)

Aller en bas

Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Empty Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts)

Message  Elda le Ven 26 Fév - 15:48

ULAITHÀ rencontre HECATE


Héhé !

Jeudi dernier, j’ai eu la chance d’affronter Dindon à deux reprises avec mes Eldars. Cela n’a pas été une mince affaire vu nos disponibilités ultra limitées et les dieux du Chaos qui tendent à l’acharnement contre nous (et ce jusqu’au dernier moment…)
Mais nous avons finalement réussit à nous affronter !

Et pour célébrer tout ça, rien de mieux qu’un rapport de bataille !

Dindon profitait donc du coup pour tester Hécate. Moi je sortais Ulaithà. Traduisez donc Tyranides contre Eldars.

Nous avions prévu de base deux parties. La première en mode « sérieux » avec des schémas d’armées plus ou moins optimisés (à nos yeux, donc pas vraiment en fait !) puis une deuxième en mode « open test ».
Je ne m’attarderai que sur la première partie qui a été très intéressante. La deuxième a été un peu moins à fond.

Pour la partie, nous avons tiré aux dés ceci : Capture (avec 4 objos) en fer de lance.

Dindon a eu l’initiative. (J’ai bien sur introduit mon savoir faire en lançant un 1. Normal quoi).
Note du Dindon : Et moi un 2, glorieux, comme initiative, hein ?


Au niveau des listes :
Elda :
Avatar
GP (Malédiction/Guide/Runes de protection/PE), dans le Faolchù
2*8 Dragons de feu (embarqués dans des serpents)
10 vengeurs (embarqués dans un serpent)
3*10 vengeurs
Falcon
2 prismes de feu
5 vengeurs dans le falcon

Dindon :
guerrier prime (épée, knout, griffes)
tervigon (catalyseur)
4 gardiens
18 gargouilles
3 biovores
1 tyranofex
1 trygon prime
18 termagants
18 termagants
20 termagants devoreur
5 guerriers crache mort
5 guerriers devoreur
18 hormagaunts



Déploiement :


Dindon ayant l’initiative pour le moment, il se déploie en premier. Ça ressemble un peu à « comment placer 100 figurines sur quelques cm de long ?! ». Bref ça fait un beau bordel. Il enfouit sagement son tervigon dans des décombres et protège vicieusement son tyrannofex avec ses guerriers qui sont eux-mêmes écrantés dans tous les sens.

Je me déploie tant bien que mal. Déjà j’ai des décors placés de manière un peu foireuse donc j’ai du mal à correctement en tirer partit. Ensuite, je ne me colle pas bêtement au bord de ma zone de déploiement. De ce fait, une de mes escouades n’est pas dans un couvert (bien que collée à un couvert). Mon déploiement montre clairement mon état : je suis encu..euh nan, acculé (facile). En même temps, difficile de réagir autrement.

En vert les 4 objectifs:
Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Dsc00140


Tour 1 :


Je laisse l’initiative à Dindon. La prendre m’aurait fait gâcher un tour de tir précieux ce que je ne pouvais me permettre, vu la capacité des saloperies en face de moi à couvrir rapidement la distance nous séparant.

Dindon T1 :

Il avance toute sa marmaille gaiement voire même gayement avec un sourire carnassier qui semble vouloir dire : « ya pas trop à bouffer sur les Eldars mais ils ont la classe avec leurs armures de toutes les couleurs et ça c’est cool. ». Et puis il est de notoriété publique que chaque armée se fait un Vaisseau monde (cf les derniers codex). Pourquoi pas Hécate ?!

Pas grand-chose de très excitant à part une marée de saloperies qui déferle avec une vélocité assez insolente. Le tervigon tente un catalyseur et se grille un de ses 6 neuron..euh PV grâce à ma saloperie Eldar. J’aime. Il se venge en pondant 13 gaunts (avec aux résultats de dés 5,6 et 2 donc sans double). La zouille. Je n’aime pas !

Puis vient le tir des biovores. Là c’est le massacre. Trois biovores tirent sur mon escouade de vengeurs non collée au décor. Bilan : 2 survivants sur 10. Une autre escouade est touchée mais moins sévèrement. C’est hyper violent et j’ai du mal à le digérer.

Dindon glousse avec satisfaction en promettant à ses biovores de succulents cookies aux vrais morceaux d’Eldars.

Situation fin T1 Dindon:
Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Dsc00141

Elda T1 :

Vengeance ! Voilà la seule chose qui m’importe ! Avant tout, je maudits une escouade d’ hormagaunts qui se rapproche dangereusement. Je guide mon falcon.
Je fais partir mes rapides doucement en débordement sur le coté gauche. Je ne fais pas trop de turboboost car je veux profiter de toute ma puissance de feu sur ce premier tour et éviter de trop m’approcher des gardiens des ruches : un seul serpent plein de dragons de feu turboboost sur le coté gauche. Les véhicules sur le coté droit sont assez gênés pas un gros décor (le temple des cranes) qui me pourrit bien la vie. En plus de couvrir l’avance d’Hécate, il m’empêche d’avoir de belles possibilités de manœuvres ! « Is a life » comme dirait Lios ! Du coup je me place tant bien que mal pour essayer d’allumer le tervigon. Les vengeurs restent en place et s’apprêtent à délivrer leurs shurikens sur les hormagaunts.
J’ai deux menaces très directes : Un essaim d’hormagaunts et un essaim de gargouilles qui est dans un bâtiment. Le souci est que les deux sont clairement à portée de charge vu leur capacité à aller vite. Et si charge il y a, plus d’espoir pour moi il y a aussi ! Donc je dois remédier à cette situation rapidement.

Phase de tir :
La phase de tir est bien virulente malgré un départ foireux : un serpent et un falcon (soit 4 tirs de F8 PA2-3 jumelés) n’enlèvent que 2 PV au tervigon. Elda is in da place ! Le reste est heureusement bien plus efficace. L’essaim d’hormagaunt passe de 19 à 2 membres. Les prismes percent des trous béants dans les par terres de gaunts. Un serpent emporte un guerrier. Enfin, les gargouilles en prennent sévèrement pour leur grade et se retrouvent à 5 survivantes(en comptant les tests de terrain dangereux qu’elles ont eu à faire).

Situation fin du tour 1:
Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Dsc00142

Tour 2 :

Dindon T2 :

Le trygon prime se touche la nouille.
Dindon est presque dépité de voir sa chair à canon dévastée par mes shurikens. Il note discrètement le nom de chaque tyranide tombé au combat et…non, en fait, il recycle leur bio masse et s’amuse de leur mort. Bon, là les choses se corsent. Encore une fois, il avance inexorablement avec ses troupes. L’escouade de prime suit de prêt, profitant de la couverture du temple des crânes pour éviter la foudre Eldar. Son coté droit va se cacher. En fait les guerriers tyranides rentrent dans un bâtiment pour se blottir dedans et assurer au mieux leur rôle de synapses. Le tyrannofex avance tête baissée et arrive plus trop loin de portée de tir. Les gardiens des ruches commencent à bouger plus activement devant l’appât juteux qu’offre le serpent qui a précédemment turboboosté.
Les hormagaunts survivants viennent s’enfouir dans le temple des cranes, très, trèèèès prêt des vengeurs.
Le reste de gargouille se rapproche dangereusement du serpent turbobooster.
Les gaunts dévoreurs se collent au temple des crânes.
Le tervigon réussit son test psy et s’auto-lance Catalyseur. De plus, il re-pond 13 gaunts (sans double !!). Déjà 26 gaunts et toujours pas de double ! Non mais !

Phase de tir :
Le tir commence et là, les tyranides sont dans leur élément : la portée moyenne. Et ils vont faire comprendre que ça, ils connaissent. Le tyrannofex est à portée d’une escouade de vengeurs et l’arrache à coup de son énorme bi… euh lance-flammes bizarre. En comptant son autre tir, il me reste à peine 3 survivants. Des gardiens des ruches s’en prennent à mon serpent turbobooster réussissant 3 tirs. Sur les trois, un fait 4 et les autres 5 et 6…soit un superficiel et deux lourds… erf ! Je tente mes sauvegardes, confiant comme un Lysta qui doit réussir une svg 2+ : une chance sur six de réussir quoi… et ça ne loupe pas, je n’empêche qu’un lourd. Le serpent se prend donc un lourd et un superf’ qui lui feront les résultats suivants : arme détruite et immobilisé ! Ouais ouais ! Bon.
Les biovores continuent leur moisson en décimant une escouade de vengeurs dans un cratère. Faut pas oublier que Hitman porte bien sont surnom et trois biovores, c’est au moins deux galettes de le mille. Ou presque. Les morts font que je suis encore un peu loin de portée de charge. Un bien pour un mal pour moi.

Situation fin du T2 Dindon:
Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Dsc00143


Elda T2 :

Sur mes 30 vengeurs, il ne me reste que 6 survivants répartis dans des restes de trois escouades. Et on est que T2 ! Je commence à sentir le roussi.
Je maudis la seule unité qui me semble à portée : les hormagaunts ! Je guide le falcon.
Mes déplacements sont assez Eldars, si je puis dire. Je vire de cap avec mon deuxième serpent DF de mon flanc droit pour aller calmer le Tyrannofex. Le souci c’est que comme je suis loin, du coup je suis obligé de turbobooster pour arriver à mes fins. Soit. Je me place face au tyrannofex.
Le reste de vengeurs tient la ligne.
Les prismes bougeottent sans vraiment changer de cibles. Les dragons de feu sortent de leur « épave » (pas vraiment mais difficile de trouver les mots pour ce qui est devenu une catpulte shuriken immobile !) pour se retrouver face à la seule chose sur laquelle ils ont un espoir d’avoir la portée : une escouade de 5 gargouilles en rûte.
Le serpent vengeur se place sur le flanc gauche pour tenter un débordement.


Phase de tir:
La phase de tir est assez sommaire. Avec le Faolchù, j’enlève 1 PV supplémentaire au tervigon qui réussit son insensible à la douleur sur le tir de lance missile Eldar (le laser à impulsion réussit ses 2 touches mais je fais un 1 sur les blessures…le grand classique.). Les vengeurs…. Se coordonnent pour tuer les hormagaunts restants… et quelques gaunts, woohaaa ! L’avatar lance sa lame sur le tyrannofex et…fait 1 pour blesser. Un autre grand classique.
Un prisme écume du gaunt. Un autre focalise son tir sur le tervigon. Le tir dévie sur les biovores, ne leur faisant rien.
Les DF éliminent de justesse les 5 gargouilles.
Le serpent vengeur abat un guerrier de l’essaim classique.

J’ai beau nettoyer, il en vient de plus en plus et mes forces diminuent à vue d’œil. La situation devient inquiétante et l’est encore plus quand je réalise qu’on arrive qu’au tour 3.

Situation fin du tour 2:
Je l'ai pas sur moi, je posterai plus tard.

Tour 3 :

Dindon T3 :

Le trygon prime discute avec Shrike.
Les mouvements de Dindon sont bien dosés : il continue son avance implacable sur son flanc gauche et s’engage largement dans le temple des crânes. Les termagants avancent en masse.
Son flanc droit qui commence à se dégarnir se voit renforcé par l’engagement d’une pleine escouade de termagants escortés de deux gardiens des ruches déjà assassins (ou presque) d’un serpent. Les guerriers tyranides du flanc droit restent présents en relais synapses preneurs d’un objo dans leur bâtiment.
Le tervigon se reprend un péril du warp et tombe donc à 1 PV en tentant son Catalyseur! Pour se venger, il recrée 11 gaunts sans double. On est à 37 gaunts créés toujours sans doubles ! La marée grandit !
Le tyrannofex se place de manière à faire un carton plein avec son arme de torse (le lance flamme qui blesse toujours sur 2+) tout en tirant sur le serpent.

Phase de tir :
Les guerriers du flanc droit tentent un tir sur les DF. Étant un peu short en portée pour tous pouvoir donner du canon, ils en éliminent un quand même.
Le tyrannofex fait son tir sur le serpent lui interdisant de tirer au prochain tour. Ses lances-flammes sont placés de manière à attaquer l’avatar et le reste d’une squad de vengeurs. L’avatar réussit sa save. L’escouade de vengeur déjà peu nombreuse se retrouve à…un survivant, l’exarque. En fait c’est rigolo (ou pas) car il ne me reste que trois vengeurs (hors troupes embarquées), les trois exarques.
Les gaunts dévoreurs tentent une pluie de tir (54 tirs de F4) sur l’avatar. J’ai beaucoup de chance et pas grand-chose fait atteint la cible et encore moins la blesse. Je ne perds donc qu’un seul PV avec l’avatar.
Une erreur de ma part fait que je me mets à portée avec mon serpent DF (celui à coté du tyrannofex) des deux gardiens des ruches qui se touchaient depuis un moment. Bon j’ai de la chance et entre mes saves et les tirs foirés, je ne subits qu’un équipage secoué.
Les biovores tentent un tir sur les DF débarqués et ne leur font que 2 morts. J’ai pas mal de chance pour le coup.

Elda T3 :

Les pertes sont ardues et je commence à me sentir mal.
C’est terrible de voir que toute la table est « sans peur » chez l’adversaire.
Je guide encore une fois mon Falcon. Je maudits une escouade de termagants à portée (mes choix sont assez limités)
Mes mouvements sont limités. Je n’ai pas grand-chose à faire et peu d’échapattoire s’offrent à moi. J’ai quand même un flanc où je me sens assez puissant : le flanc gauche. Je fais avancer mes dragons de feu déjà débarqués vers les guerriers tyranides enfouies dans le batiment. Je suis bien décidé à élaguer de la synapse !
J’amène mon serpent vengeur qui débarque sa cargaison devant une escouade de gaunts en chaleurs. Les prismes continuent leur ballet et restent en position de tir.
Le serpent DF bouge un peu et fait débarquer sa cargaison de manière à pouvoir arroser le tyrannofex.
Mes quelques vengeurs survivants se terrent dans leurs abris.

Phase de tir :

Une de mes escouade de DF, celle encore neuve de 8 dragons, descend 5 PV au tyrannofex. L’avatar se voit obligé de finir le travail en lancant sa lame. Pour une fois, il inflige une blessure et achève le tyrannofex. Ah, ça fait du bien !
Le Faolchù crible de tirs le tervigon qui se voit perdre ses deux derniers PV. Aaaah ! Plus de créatures monstrueuses en vue, c’est bon ça ! Par contre, le tervigon ne fait pas tant de mort que ça parmi les termagants. Dommage.
Les DF survivors ne font rien aux guerriers (je fais un jet de tir minable tandis que les guerriers réussissent avec brillo leurs saves de couvert). Un peu les boules. Un prisme nettoie du gaunt. Il aime ça. Les vengeurs survivors le suivent. A cette allure, vous n’imaginez pas le nombre de gaunts que je flingue…et il en reste encore tellement ! L’autre prisme tente un tir sur l’escouade prime et tue un guerrier.
L’escouade de vengeurs fraichement débarquée fait une grêle de lames sur les termagants. Un jet de dés assez foireux de ma part en laisse 8 en vie (sur 20…alors qu’ils n’avaient pas de save !)
Le seul serpent capable de tirer emporte un guerrier.

Encore une fois, je tire et je tue en masse. Je fais de beaux cartons. Mais j’ai beau rentabiliser mes tirs, il en arrive toujours tellement que j’ai l’impression que je suis inutile. C’est assez frustrant mais bien réaliste.

Situation fin du tour 3:
Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Dsc00146


Tour 4 :

Dindon T4 :

Le trygon prime arrive. Et là, c’est la merde.
Dindon fait arriver son trygon sur son flanc droit en danger et pose les points sur les i. Là où je semblais avoir un certain avantage, il parait évident que la roue tourne.
Les gaunts continuent à avancer tandis que d’autres restent autour des objectifs qu’ils ont atteint ou protégés depuis le début. Les gardiens des ruches se mettent eux aussi en position de tir.
Les gaunts dévoreurs prennent bien place dans le temple des crânes tandis que l’escouade prime les talonne en mettant en joue l’avatar.

Phase de tir :
Bah euh…le trygon prime fait un massacre. Lui, couplé aux survivants des termagants et à ma malchance qui commence à devenir sérieusement présente, efface l’escouade de vengeurs fraichement débarquée.
Les biovores sont redoutables et arrachent l’escouade de DF déjà entamée, aidée par quelques dévoreurs des guerriers dans le coin.
Les termagants dévoreurs criblent de tir les quelques vengeurs restant et en viennent à bout. Les gaunts écorcheurs finissent l’exarque seul qui restait dans un coin. L’escouade prime avec ses craches mort se lâchent sur l’avatar et bien qu’il soit puissant, il rate quasi toutes ses saves à 3+. Chez Hécate, ce sont les guerriers qui se font un avatar. Ca se passe comme ça chez Hécate !
Les gardiens des ruches achèvent le serpent DF qui était encore opérationnel.

Elda T4 :
Il ne me reste plus grand-chose…
Je rate ma malédiction et je guide mon Falcon.
Je me déplace tant bien que mal avec mes quelques DF survivants pour aller finir les guerriers dans le bâtiment.
Les prismes continuent leur ballet.
Le serpent des vengeurs vient se placer de manière à contester un objectif, celui du bâtiment où les guerriers se trouvent, dans un dernier espoir…et on est que T4 hein…

Phase de tir :
Un prisme continue sa moisson de gaunts, essayant d’élaguer les preneurs d’objos tandis que l’autre tente un tir focalisé sur l’escouade prime. Je tue un guerrier de plus.
Les DF annihilent les guerriers, malgré leurs saves de couvert. J’ai pas mal de chance et Dindon en manque. Ca fait du bien ! Mais je suis loin d’être tiré d’affaire.
Je décide de ne pas me préoccuper du trygon prime et de me concentrer sur des menaces plus directes avec le peu de choses qu’il me reste. Ainsi, le Faolchù et le serpent restant tirent sur les gardiens des ruches, menaces directes contre mes volants spécialisés dorénavant dans la contestation d’objos. Je vois bien qu’à défaut de prendre de l’objectif, va falloir que j’essaie d’en contester !
Je tue un gardien et en laisse un autre à 1PV. Et…et c’est tout !

Tour 5 :

Dindon T5 :
Dindon se place de manière à prendre l’objectif « land speeder » avec ses gaunts, ainsi que celui du bâtiment où se trouve le serpent.
Le reste de ses mouvements est assez sommaire est reste dans une lignée tyranide : tout avance. Les gardiens avancent vers mon serpent un peu trop avancé et ont même un angle de vue sur ses fesses, c’est le pompom ! (En temps normal ça ne me dérange pas mais là…)

Phase de tir :
Il ne me reste à pieds qu’une escouade de DF à découvert. Dindon focalise dessus et l’assassin assez facilement. Il abat aussi le serpent sans grandes surprises avec ses gardiens des ruches.
Il ne lui reste plus grand-chose à avoir maintenant…

Elda T5 :
J’avoue que je suis un peu dépité. Il ne me reste qu’un Falcon avec un GP et 5 vengeurs dedans et 2 prismes.
J’aurai pu obtenir une égalité maintenant que j’y pense mais sur le coup j’avais un peu trop mal aux fesses pour réfléchir. J’aurai put effectivement faire turbobooster mes prismes pour aller contester deux objectfs du milieu et débarquer mes vengeurs dans mon objectif. Mais je n’y ai pas pensé. En même temps, c’était miser sur le fait que la partie s’arrête au tour 5. Mais bon…j’ai été un peu con!

A la place je me déplace tant bien que mal. Avant otut je prends une attaque du warp sur mon GP (sur le guide) et je maudits l’escouade prime « pour la forme ».
Je conteste quand même un objo avec mon Falcon.

Phase de tir :
J’élague du gaunt avec un prisme et je concentre quelques tirs sur l’escouade prime, éviscérant un ou deux guerriers avec mon autre prisme et mon falcon.

J’ai vraiment plus grand-chose.

On lance le dé pour savoir si la partie continue et je fais un magistral 2. Donc la partie s’achève là sur un 2/0 pour Hécate.


Ce fut une partie très intéressante pendant laquelle j’ai beaucoup appris sur les tyranides. J’ai encore une fois commis pas mal d’erreurs avec mes Eldars (notamment l’oublie au tour 5 de la tentative de contestation ou encore le rapprochement un peu trop prêt des gardiens des ruches de mes volants) et le problème avec cette armée, c’est que la moindre d’entre elle peut s’avérer fatale. C’est assez dur je dois avouer.
Les biovores ont été clairement l’unité du match, se rentabilisant ultra largement en fauchant par dizaine les guerriers aspects. Je ne suis pas sur que l’effet soit le même face à de l’Astartes mais contre de l’Eldar piéton comme j’aime à les jouer, c’est du top choix d’la mort qui tue.

Dindon a été bien stratège et a sut très rapidement m’acculer dans mon coin en s’accaparant à merveille son armée. Il a aussi bien réussit à gérer ma tentative vicieuse, perfide et particulièrement Eldar de re-balancer la vapeur dans un coin inattendu, bien que, comme il l’a dit lui-même, il a eu chaud aux fesses.

La liste de Dindon m’a beaucoup plu, notamment dans le fait qu’il a essayé pas mal de choses nouvelles et n’a pas marché dans le droit chemin des unités qui semblent les choix évidents. Il a fait sa p’tite cuisine et ça a pas mal donné.

Au final, quand on a regardé le nombre d’unités que j’ai détruites, on a halluciné. J’ai fait un sacré massacre ! Et pourtant, ça ne m’a pas permis de remporter la victoire. En Annihilation peut être mais là, j’ai eu le sentiment d’être dans l’impossibilité technique totale de gérer la marée. C’était d’ailleurs assez frustrant comme sensation même si avec du recul, c’est enrichissant et particulièrement prenant.

C’était un bien chouette partie et je suis prêt à recommencer !

Concernant la deuxième partie, je me suis tellement fait déchirer que j’en parle même pas. En même temps, dès le tour 2 j’ai lâché l’affaire donc c’était moins intéressant. Et tester des trucs difficilement rentables en Eldars avec une malchance comme j’en ai eu (un de mes deux falcons n’a pas touché une seule fois en trois tours !)…c’est la merde !

Enfin voilà ! Bon je vais me reposer un peu car là j’ai les doigts qui chauffent ! J’espère que ce rapport de bataille vous aura plu !

_________________
"Il avait un regard à faire sauter la petite culotte d'une sororitas"
-Colm Corbec, à propos de Elim Rawne.

"Par les couilles de l'Empereur"
-soldat Julius Hawke, du 383e Dragon de Jouran

Lios (ChuteWil) dans toute sa splendeur:
Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Lysalioselda
Elda
Elda
a la plus grosse (figurine)

Messages : 1867
Date d'inscription : 30/11/2008
Age : 33
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Empty Re: Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts)

Message  Le Dindon le Ven 26 Fév - 16:36

Très très classe, comme rapport.
La partie était vraiment prenante et même si par le nombre et l'effet que ça produit (merci le coup de bol du tervigon), j'avais de facto l'avantage, sur une partie à objo, ya toujours des possibilités de renverser la vapeur. Comme le dit Elda, sur le flanc où est arrivé le Trygon j'ai eu chaud ! j'objo tenait au bout des griffes de 8 gaunts...
A la fin, je commençais à être à court de synapses. Heureusement que le trygon était prime : je doutais des 40 points nécessaires mais là, ils ont permis de maintenir le contrôle (parce que qu'à part quelques vengeurs et l'effet visuel et psychologique, il n'a pas eu le temps de se rentabiliser autrement). L'autre flanc était plus facile à tenir avec les dizaines de gaunts bien retranchés et les guerriers sournoisement à couvert...

On remarquera au passage plusieurs choses :
Les gaunts, ça meurt par poignées. C'est vraiment flippant de voir à quelle vitesse ça part. c'est leur rôle mais il faut vraiment s'en persuader pour supporter... C'est pareil pour les hormies et les gargouilles : ils sont aussi utiles en encaissant qu'en tuant, au final. là, c'est le rôle qu'ils ont tenu et avec brio.
Les gardiens de ruches, c'est de la saleté contre les transports légers/moyens... mais vraiment.
La synapse, c'est essentiel et il faut les protéger. Par contre ça part vite, attention. Les guerriers, en particulier, ont rarement pu utiliser leurs points de vie, vu l'armement d'en face. Donc 1)le couvert est obligatoire et 2)il faut absolument fournir à l'ennemi beaucoup de menaces différentes pour l'empêcher de choisir les guerriers comme cible prioritaire.
Le tyranofex, c'est rigolo. Il n'a pas fait énormément de choses, ici, mais ça reste une bonne unité qui peut sérieusement emmerder l'adversaire dans les bonnes conditions. Evidemment, avec des fuseurs par packs de 8 en face, ça aide pas... mais je l'aime bien.
Le tervigon est marrant, mais il reste une unité de soutien et pas d'assaut etc. Il est utile et servira sans doute. Par contre, une armée qui maximise les tervigons, je suis dubitatif. ça sacrifie beaucoup de points pour quelque chose qui ne tuera pas tellement l'adversaire. un ou deux, ouais, pourquoi pas. Mais ils ne sont pas obligatoires !
Les biovores, c'est vraiment super contre les armées à save moyenne. Pour pas cher, ça permet de mettre une pression énorme sur l'adversaire. Soit il fait attention et change sa stratégie soit il se met en position de perdre beaucoup de troupes. L'une ou l'autre de ces solutions vaut le coup. Pour les armées à forte save, l'utilité est moins directe, vu que ça repose sur la capacité de l'adversaire à rater des saves. Pourtant avec un peu de bol, ça peut forcer beaucoup de sauvegardes et être une épine sérieuse.
Pour les tyranides, détruire du char, surtout mobile, c'est la plaie. Le CC est pas assez fiable donc il faut se reposer sur les gardiens et d'autres trucs... (zozo, canon venin) quoi qu'on choisisse, c'est vraiment le souci majeur.

Enfin, voila ce qui me vient spontanément à la lecture de ce rapport. Encore merci à Elda pour la partie et le très bon texte !

_________________
Le Dindon nait de l'oisiveté.

When a dark eldar goes to sleep, he checks his closet for Asdrubal Vect. When Asdrubal Vect goes to sleep, he checks his closet for Le Dindon.

The Internet! The only place you can discuss the bra sizes of evil space pirate elves and not be considered overly wierd !

the nerf bat comes for us all in the end.
Le Dindon
Le Dindon
rend grâce au dieu machine

Messages : 2790
Date d'inscription : 28/11/2008
Age : 37
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Empty Re: Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts)

Message  brom le Ven 26 Fév - 22:26

Excellent travail de rédaction, je me suis régalé.

Passons un peu au critique coté tyty.
Le tyranofex, je suis rester sur ma faim sur mes dernière parties, malgré sa 2+, les armes pa2 et 1 sont bien plus rependues que prévu et sa puissance de feu minable au vu de son cout ne permette que très rarement de la rentabilisé... à réserver en partie fun/scénarisé ou contre des listes soft, ou des poisseux au dés, non non, je ne pensait pas à toi Elda je jure XD
Pourquoi un trygon en réserve ? C'est vrai que étant donné ta liste le féployé d'office aurait offert une cible de choix à ton adversaire, mais quand il est en réserve au mieux il arrive tour 2 et se prends une phase de tir sans pouvoir faire quoi que ce soit à par faire 12 tir F5 à ct3 youhou... et au pire "il discute avec shrike pendant 4 tours..." Le trygon a course, 6pv et si il meurt c'est ça de moins sur les autres gros (genre le tervigon). Mais je t'avoue que j'ai mis quelques parties avant d'arrêter d'utiliser le trygon fep, car sur le papier faire arriver un trygon ou on veux de manière aussi sur qu'un drop pod, c'est la classe ! et très fluff qui plus est :p tu le jouais avec glande d'adrénaline ? Si non, c'est une amélioration qui a mon sens vaut le détour, frapper à initiative 5 peux faire pencher la balance en ta faveur.
Chez les tyranides l'anti-char c'est en élite que ça se passe, et contre les eldars qui ont la rune de protection, le garde des ruches se taille une place de choix... tu en avait 4, c'est du tout bon. Le trygon est aussi vraiment bon avec ses 7 attaques avec relance et course pour attraper rapidement son ennemi.

Sinon je serait curieux de savoir un peu ce que vous avez tester à votre deuxième partie coté tyty, des découvertes intéressantes ? déceptions ? Le coca n'était pas périmé ?

_________________
Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Titi-et-grosminet
brom
brom
Ennemi des Chimères

Messages : 858
Date d'inscription : 30/11/2008
Age : 32
Localisation : Le trou du cul du monde

Revenir en haut Aller en bas

Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Empty Re: Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts)

Message  Teh Metil le Sam 27 Fév - 22:10

Vous avez du bien vous marrer :p

Vraiment joli rapport l'elfe (profite de ce petit relâchement ^^).

Je parlerai pas trop stratégie durant la partie, mais je voudrais juste revenir sur quelques points de la liste d'Elda Smile

Tu joues une liste un peu "bâtarde" avec 5 châssis et du piéton en plus. Donc vraiment pas évident à jouer et à faire marcher.

L'avatar, je ne le vois pas sans son GP chanceur à ses côtés. C'est vraiment ce qui fait tenir l'avatar en vie. C'est un gros aimant à tir, impossible à bien planquer pour qu'il aille faire mumuse au CaC.
L'accompagner de 30 vengeurs c'est dommage je trouve, avec leur portée effective de 18" et la grêle ce sont des gars vachement bien, mais les pavés de piétons valent la peau des fesses (152pts avec juste un exarque grêle double cata). Mieux vaut jouer 2 escouades de 9 en serpent et 2 ou 3 escouades de gardien avec LME/Canon Shuriken à pied, ok ils sont en carton pâte, mais ils valent que 8pts et ça peut te faire 3 galettes de F4PA4 en plus pour seulement 100pts ! (et sans peur avec le gros avatar).
Juste comme ça, avatar+prophète avec les 2 runes (clairvoyance à 10pts faut surtout pas s'en priver !) chance+lance chantante ça te donne un anti char à portée courte efficace, avec 30 gardiens LME ça donne une base de piétons bien engluant et pouvant faire du dégât. (ça te fait 568pts le tout).

Les vengeurs en faites sont suffisamment efficaces par 9, le nombre idéal en terme d'efficacité/prix est entre 8 et 9 vengeurs grêleurs, le 10ième est un extra PV. Mieux vaut rogner parfois ses points là pour mettre une pierre esprit manquante ou une autre option quelque part.

Ensuite les dragons, 8 c'est beaucoup beaucoup beaucoup trop ; 5 à 6 ça suffisent largement, 6 à poil c'est le must, d'autres préfère 5 avec exarque tireur d'élite (c'est ce que je préfère). 2 escouades de 6 en serpent, ça donne plus que des sueurs froides à n'importe quel mécha/armée de "gros" ou d'éliteux à 2+.

Le falcon prenneur d'objo :p avec ses 5 vengeurs yabon ! Par contre Elda, t'embête pas à les sortir, en v5 dans ton véhicule tu captures fourbeusement les objectifs Smile Hé oui c'est vilain ça :p

La doublette de prisme est très efficace, il faudra que j'essaie même si c'est pas trop mon truc, je préfère le falcon qui est certes plus cher mais qui est plus dans mon optique de jeu.

Par contre quels sont tes équipements sur tes véhicules ? Pierre esprit ? Moteurs stellaires ? Moteurs à poussés vectoriels ? Holochamps sur les prismes et falcon ?

Ce qui pourrait être pas mal est de jouer le falcon "low cost" avec juste le canon shu et la pierre esprit (voir des moteurs stellaires si on veut faire du fond de table et voler un objo à la fin). Tu as déjà 2 prismes pour gérer la masse et l'anti char, le falcon fait plus office de prenneur d'objo à la fin de partie tout en arrosant un peu avec ses 2 tirs de F8.
Teh Metil
Teh Metil
Chloroformiate de Méthyle, en fait...

Messages : 135
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Empty Re: Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts)

Message  Le Dindon le Lun 1 Mar - 19:12

Je vais répondre brièvement à Brom, vu que j'y connais pas grand chose en eldars au final, mais juste une chose, pour les dragons de feu, je pense honnêtement que les escouades de 8 sont peut être grosses mais qu'elles peuvent se justifier : là, avec moins de dragons de feu, j'aurais bien rigolé par exemple (bon, après faut savoir ce que yaurait eu pour les points)

bon sinon pour le côté tyty...

Le tyranofex est une unité que j'aime bien au final. Il est cher (sans doute légèrement trop pour son utilité) mais assez résistant et ses armes de base sont chouettes. L'option de nid d'écorcheur est moyenne, je trouve : payer pour avoir 20 tirs force 4 CT 3, mouais... autant garder le gabarit type hellhound qui peut faire autant de morts sans surcoût et sans couvert... Pareil, payer pour 2 tirs F10 CT3, ça peut aider l'anti char, mais une touche par tour ça reste plus une arme de dissuasion pour faire peur à l'ennemi que pour faire des dégâts de façon sûre et certaine entre les couverts et la poisse sur les jets de dommage, l'arme peut vite devenir un gouffre à point sans effet réel. En plus, elle ne se combine pas très bien aux autres armes de la bête. Ces dernières peuvent, quand on mise sur l'anti troupe à courte portée, nettoyer une escouade vite fait bien fait... Bon, au final, le seul souci, c'est que de l'anti troupe, chez les tyty, ya que l'embarras du choix... ^^

Pour le trygon, il a finalement parfaitement rempli un des rôles possibles que j'avais prévu. En gros je prévoyais plusieurs possibilités :
1) courir après les trucs volants
2) pourrir la vie au grand prophète (synapse)
3) ancrer une zone (synapse)
4) renforcer l'endroit qui cèderait
5) attirer des tirs

Le numéro 5 ne me plaisait pas : j'ai pris un synapse, je voulais qu'il vive en plus il est plus cher que n'importe quoi à part le tyranofex dans l'armée... mouais... Le tervigon, lui a joué ce rôle à la perfection. Il coûte moins cher, ne pouvait pas sortir ses pouvoirs psy de façon régulière et de toutes façons, sert plus à booster qu'à tuer. Le temps qu'il meure, il pouvait idéalement sortir du gaunt et laisser les autres bestioles pourrir l'ennemi.
Le 1 aurait été bien, j'imagine, mais je faisais confiance aux gardiens pour flinguer les antigrav de plus loin (ils sont bons, mais n'auraient pas suffit seuls, si j'avais été obligé de tout détruire pour gagner) et je me disais que le trygon pourrait aider une fois arrivé. En plus je rechignais à le servir à elda sur un plateau quand il avait encore ses troupes très concentrées.
J'avais donc choisi plutôt les trois autres rôles en priorité selon l'aspect de la bataille et avec une option sur le 1 si il y avait l'occasion.
Pendant la bataille, mon flanc gauche a bien tenu le coup et les synapses y sont restées fortes. Le flanc droit a été plus fragile et vulnérable. Le grand prophète était à gauche, j'ai donc préféré laisser tomber l'idée de lui envoyer le trygon, sachant que d'autres unités pourraient lui faire sa fête. 2 étant donc attribué aux guerriers, 1 n'étant pas la priorité immédiate, et la situation appelant 3 et 4, j'ai envoyé le trygon en FeP à droite pour tuer les troupes et me débarrasser de ce qui posait une menace immédiate contre les objectifs. Là où il était, si jamais l'occasion se présentait (si les gardiens rataient leur coup ou si les troupes/dragons de feu se faisaient tuer plus facilement que prévu) je pouvais toujours chasser du véhicule. Pour le coup ça pas mal marché.
La FeP a fait passé au trygon pas mal de temps hors du champ de bataille ce qui l'a empêché de tuer énormément de trucs, c'est vrai. mais il a esquivé les escouades de dragons de feu complètes qui se baladaient au début de la bataille. Si je l'avais sorti au début, j'aurais encore surchargé ma zone de déploiement ce qui aurait repoussé certains essaims plus en arrière (ils seraient arrivés moins vite sur l'ennemi) et j'aurais exposé 240 points au tir concentré des armes lourdes eldares... Il aurait été aussi peut être plus facile de l'éviter jusqu'à ce qu'il meure au lieu d'être obligé d'aller chercher les objos sous le nez d'une créature monstrueuse toute neuve....
A mon avis, la manière de le déployer dépend très largement du cadre, de l'adversaire et de ce qu'on veut en faire : pour tuer vite, mieux vaut le déployer au début (trygon normal plutôt, peut être ?), pour jouer les emmerdeurs de différentes façons en seconde partie de bataille (pour le prime), mieux vaut le mettre en réserve. Le seul qu'il est à mon avis inutile de mettre en réserve c'est le mawloc (si il existe d'assez hauts couverts, en tout cas).

Pour la seconde partie, elda avait des joyeusetés comme les scorpions, trois marcheur, des vengeurs, des falcons et des araignées spectrales.
Moi j'avais une liste de CC avec des stealers, des ymgarl, des gargouilles, des hormagaunts et le maître des essaims (ma seule créature monstrueuse).
C'était une bataille rangée avec trois objos tous chez elda sur mon flanc gauche.
Ma tactique a été d'avancer vers l'ennemi sur un seul flanc aussi vite que possible. Tant que j'étais à distance, les vengeurs ont fait un carnage dans les hormagaunts à un point assez dingue. Ensuite j'ai commencé à engager des trucs et mes stealers sont tous arrivés rapidement du bon côté. Les Ymgarls ont nettoyé les scorpions à couvert, les autres stealers ont commencé à remonter la ligne eldar par la gauche. Les troupes qu'il me restait ont bloqué l'infanterie des eldars. Une fois au corps à corps, il ne restait plus grand chose à faire...
Les falcons n'ont rien fait ou presque.
Le maître des essaims non plus (il n'a eu que quelques dragons de feu à se mettre sous la dent : bof)
les gargouilles sont terriblement efficaces à portée de synapse, sinon, moins.
Les alpha sont plus synapse, il me semble, et ça, c'est quand même chiant.
Les gardiens ont été indispensables.
Les Ymgarls ont été très très efficaces, avec leur entrée et leurs mutations.

_________________
Le Dindon nait de l'oisiveté.

When a dark eldar goes to sleep, he checks his closet for Asdrubal Vect. When Asdrubal Vect goes to sleep, he checks his closet for Le Dindon.

The Internet! The only place you can discuss the bra sizes of evil space pirate elves and not be considered overly wierd !

the nerf bat comes for us all in the end.
Le Dindon
Le Dindon
rend grâce au dieu machine

Messages : 2790
Date d'inscription : 28/11/2008
Age : 37
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Empty Re: Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts)

Message  brom le Mar 2 Mar - 15:27

Mode vonvon anti-loup tonnerre : Le tyrano-fex c'est nul, c'est moche et pas fluff... mode vonvon off ^^

Ben de toute façon nos points de vue sont bien différent sur certaines unités et la manière de les utilisés, cela donnera matière à discuter sur le tactica, et peut être une confrontation tyty vs tyty à la clé flower

_________________
Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Titi-et-grosminet
brom
brom
Ennemi des Chimères

Messages : 858
Date d'inscription : 30/11/2008
Age : 32
Localisation : Le trou du cul du monde

Revenir en haut Aller en bas

Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Empty Re: Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts)

Message  Elda le Sam 6 Mar - 1:01

Dans l'ensemble, effectivement mes choix ne sont pas optimisés aux sens purement probabilitaires du terme mais j'aime à croire que des piétons et une dose d'originalité puissent venir à bout de pas mal de situations et contre carrer par mal de choses pré-établies. Je trouve dommage de devoir jouer une armée d'une manière particulière "parce que c'est comme ça qu'elle sera la plus efficace". Je ne suis pas d'accord avec cette philosophie.

Cela ne veut pas dire que jouer, par exemple, une armée full mécha me déplait, au contraire. Et c'est bien Eldar qui plus est. Cependant, sortir des sentiers battus tout en gardant la tête sur les épaules (je ne sors pas des aigles chasseurs hein!) en sortant par exemple des escouades de DF de 8 plutôt que le standard tournoistique de 6 peut trouver un sens qui, selon moi, a son efficacité maximale et optimisée, du moins dans mon armée. En effet, basée sur un corps de vengeurs piétons, elle ne peut se passer d'une telle puissance de feu, non pas en tant qu'antichar automatique mais surtout en tant qu'anti élite ou autre unité lourdement protégée.

Bref, sans remettre en question ce que tu dis car je trouve ça juste et judicieux, je nuance en pensant que tout est question de relativité.

A propos des points que tu abordes en détail;

Les vengeurs: je n'ai qu'une escouade sur les 4 qui a la grêle (celle embarquée en serpent). De ce fait, mes escouades font 137pts et sont quasi à chaque partie à bloc en tir dès le premier tour. La grêle est bien utile pour des unités embarquées mais par pour celles qui tapissent l'ennemi de shurikens en permanence.
Pour continuer dans ma logique de composition, les escouades de vengeurs sont de 10 car elles essuient des pertes relativement rapidement. Un PV en plus dans l'escouade n'est pas du luxe, bien que cela nuise sans doute à l'efficacité/prix.

Le faiblesse de ce genre de formation est clairement la vulnérabilité des vengeurs face aux tirs ennemis, notamment les tirs d'artillerie. On le voit clairement dans cette partie où 3 biovores ont tenu en respect mes vengeurs. Ça a été un sacré coup dur pour moi et je réfléchis pas mal à refondre ma formation. Le problème est que je tends vers les sentiers battus et ça me dérange un peu.

Pour les véhicules ils sont presque tous en pierre-esprit (mis à part les prismes qui sont low cost). Le falcon est en PE, holo et LME.

Enfin, pour les gardiens, je suis vraiment sceptique. Je les ai testés et ça a vraiment rien donné. Mais vraiment rien de rien. J'avais retesté l'unité par la suite, convaincu de l'efficacité de la chose pour retrouver le même scénario que précédemment: une unité pas trop cher pas trop efficace.


Bilan de ma partie: J'ai très mal utilisé mon Faolchù et sa cargaison. Dans l'ensemble, mon schéma bâtard est bien huilé et a fait ses preuves. Cependant, il est effectivement faible sous certaines situations qui sont faciles à établir: c'est un gros problème.

_________________
"Il avait un regard à faire sauter la petite culotte d'une sororitas"
-Colm Corbec, à propos de Elim Rawne.

"Par les couilles de l'Empereur"
-soldat Julius Hawke, du 383e Dragon de Jouran

Lios (ChuteWil) dans toute sa splendeur:
Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Lysalioselda
Elda
Elda
a la plus grosse (figurine)

Messages : 1867
Date d'inscription : 30/11/2008
Age : 33
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Empty Re: Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts)

Message  Teh Metil le Sam 6 Mar - 12:52

Bah le gardien le seul point avantageux est le spamm de PV à 8pts. Mais après c'est de la 5+...

C'est vrai que ton côté mi mécha mi piéton est vachement sympas et on n'en voit pas souvent Smile.
Pour les vengeurs piétons je comprend mieux l'objectif, une saturation continue à CT4 portée 18", c'est bien pratique. Sans options mieux vaut les laisser par 10, ça sature moins sur 1 phase de tir mais sur 5 tours la différences est de taille ^^.

Pour les Dragons, le fait de les mettre par 5 ou 6 vient plus (de mon côté) que 5 tirs ou 6 tirs de fuseurs, bein ça suffit presque à tuer tout ce qu'on veut. Au pire le serpent derrière achève avec un coup de missile, combien y'as de créatures à plus de 6PV ? Combien y'as de tanks qui résistent à 6tirs de fuseurs ? (ok le monolithe surement ^^).
Alors certes on réussi pas toujours les 6 tirs, mais en général ça suffit à bien amocher les bestioles ou les tanks.
Je trouve que les Eldars mieux vaut ne pas trop faire des investissements "sac à points" et autre et essayer de tendre vers un juste milieux efficace. Parce que le piéton eldar est peut être pas cher, par contre la moitié de la liste d'armée est investie dans les tanks ^^ 16 pts ça fait presque 2 pierres esprits et même sur les prismes faut les mettre, ça fait 1 attaque de char en plus possible ou 1 véhicule qui conteste.

Je pense que le problème de ta formation est là ou tu as mis ton grand prophète, à la limite il sera peut être mieux exploitable avec ta partie piétonne de ton armée ? C'est juste une idée mais malédiction à une portée raisonnable (24") et donc t'as pas forcément besoin de bouger vite/rapidement et là tu pourrais utiliser un guide ou une chance pour solidifier tes choix piétons ou les rendre plus fiable niveau tir ?

Et une petite idée (que je vais tenter "d'exploiter" prochainement) c'est l'utilisation d'un Falcon "low cost" avec juste 5 vengeurs pour capturer, 2 canon shu (ou un rayonneur et 1 canon shu) et PE+moteurs stellaires. Ca fait 160pts ou 170pts (version rayo) pour arroser en F6+F8 (et viser que les bld 11 et les escouades piétonnes) et prendre un objo avec une allonge de 36" en terme de mouvement au dernier tour.
Teh Metil
Teh Metil
Chloroformiate de Méthyle, en fait...

Messages : 135
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts) Empty Re: Rapport de bataille: Hécate VS Ulaithà (2ooo pts)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum