Space Marine par Ian Watson (4/5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Space Marine par Ian Watson (4/5)

Message  Le Dindon le Mar 5 Oct - 11:16

Chose promise chose due : un roman de space marines ! Ouf ça va mieux !

Pitch ! : Trois jeunes cons échappent à leurs conditions respectives dans une ruche mineure de Necromunda en essayant d'intégrer la garde impériale. Ils sont, au lieu de ça, repérés par le chapitre de space marines des Imperial Fists et sont recrutés. Nous observons donc leur développement, leur initiation et leur incorporation à ce prestigieux chapitre. Là ils apprendront (ou non) l'appartenance à une communautés de frères de bataille, l'honneur, la dévotion à l'Empereur et les joies du masochisme. Ils combattront aussi les ennemis de l'humanité, du rebelle au xénos.... Qui sait quel destin les attend ?


Voila un curieux bouquin. Déjà il est vieux, étant donné qu'il est sorti à l'origine au milieu des années 90. C'est pour cette raison qu'il est classé par la BL dans les "Heretic Tomes" et n'est dispo qu'en impression à la demande. ça donne des mélanges curieux sur base de fluff antique avant les raffinements des dernières années. Moi j'aime assez. Mais je ne pense pas que ça plairait à tout le monde : on n'est loin des récits construits autour d'un même thème façon "hérésie d'horus" ou du fluff actualisé, modernisé et passé au crible de la conformité envers le discours officiel GW. Là, ça part un peu dans tous les sens selon ce que l'auteur voulait bien inclure (on notera au passage la présence de squats, d'un slann et de zoats...)

L'histoire n'est pas folichonne dans la mesure où il n'y a pas d'intrigue poussée qui recouvrirait les trois parties du livre ou de révélation frappante. On suit juste trois marines liés par le destin, des frères d'armes que tout, dans leur origine oppose (le noble décadent, le ganger et le travailleur de la ruche) et qui pourtant sont indissociables. C'est les relations entre eux qui lient les parties du livre plus qu'autre chose. N'oublions pas que c'est de l'ancien fluff, à l'époque où les marines légèrement psychotiques étaient plus ou moins la norme.

C'est donc une assez agréable plongée dans l'univers du fluff des années 90. Haut en couleur, baroque, gothique flamboyant et sombre. Avec des trucs que seuls un ou deux auteurs actuels oseraient mettre dans un de leurs bouquins BL sans rougir. ^^
La manière dont le livre est écrit est peut être ce qui est le plus particulier. J'aime assez le style de l'auteur, déjà présent dans inquisition war. Ce style convient parfaitement à l'univers de 40k : c'est sombre mais en même temps hyper fourni avec une sur-abondance de descriptions outrancières et de scènes décalées qui seraient à côté de la plaque dans un autre univers... C'est l'expression littéraire d'un décor de 40k avec ses dizaines de crânes, des colonnes, ses aquilas sur toutes les surfaces, des sceaux de puretés inutiles mais qui recouvrent tout, etc. Dit comme ça, ça semble lourd, mais en pratique, pour cet univers, ça fonctionne ! Dans un autre contexte, ça ne marcherait sans doute pas aussi bien, mais c'est le talent de l'auteur que de doser et d'adapter le style à ce qu'il veut faire passer. Et ça passe bien.

Une bonne note donc, pour l'impression générale et le fondu style-contexte très agréable. On pourra penser que c'est en contraste avec le bouquin précédent, mais je m'en fous, j'ai aimé ! Et là, on a du 40k grimdark bien glauquisant à l'ancienne ^^ une petite (et courte) gourmandise nostalgique...

_________________
Le Dindon nait de l'oisiveté.

When a dark eldar goes to sleep, he checks his closet for Asdrubal Vect. When Asdrubal Vect goes to sleep, he checks his closet for Le Dindon.

The Internet! The only place you can discuss the bra sizes of evil space pirate elves and not be considered overly wierd !

the nerf bat comes for us all in the end.

Le Dindon
rend grâce au dieu machine

Messages : 2788
Date d'inscription : 28/11/2008
Age : 34
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Space Marine par Ian Watson (4/5)

Message  Elda le Mer 6 Oct - 9:16

Ça, ca a l'air bien bon. Malgré un titre pas aguicheur pour un connaisseur^^

Je le lirai avec plaisir tiens!

Merci pour la critique qui donne assez envie!

_________________
"Il avait un regard à faire sauter la petite culotte d'une sororitas"
-Colm Corbec, à propos de Elim Rawne.

"Par les couilles de l'Empereur"
-soldat Julius Hawke, du 383e Dragon de Jouran

Lios (ChuteWil) dans toute sa splendeur:

Elda
a la plus grosse (figurine)

Messages : 1866
Date d'inscription : 30/11/2008
Age : 30
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum