Courage et Honneur par McNeil (4/5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Courage et Honneur par McNeil (4/5)

Message  Le Dindon le Mar 18 Aoû - 15:33

Le tome 5 des aventures de notre ami Uriel Ventris des Ultramarines....

Le pitch.

Après plein d'aventures cool mais éprouvantes, Uriel rentre chez lui. Papa Calgar est content de le revoir mais lui dit que c'est fini de se la couler douce et qu'il va devoir bosser un peu au lieu de glander. Le voici donc de retour sur Pavonis pour vérifier que tout va bien. Ah oui, il a amené des copains avec lui : toute sa compagnie de marines. C'est plus fun pour les soirées, mais ça manque de femmes.
Pas de souci, car là où Uriel va, les ennuis et l'agitation suivent aussitôt : cette fois, c'est les Tau qui sont de service comme "xénos à tuer" du mois et les voila donc prêts à conquérir la planète. Mais avec une centaine de schtroumpfs déjà présents à se tourner les pouces entre deux méditations martiales sur la grandeur de l'Empereur, ils ont du souci à se faire. Uriel va en effet tout faire pour défendre la planète. (même s'il n'y a pas de cookies).

Bon, contrairement à ce qu'un récit comme celui là suggère, le livre est bon. Je l'ai lu en 3 jours maximum sans forcer (juste dans les transports en fait). Pas de miracle niveau révélation ultime des secrets de l'univers, mais une histoire classique dans son thème et efficace sans temps mort et bien écrite. A la McNeil, donc, en fait.
Le caractère des personnages est bien rendu, on a des apparitions sympa et des caméo de personnages connus (de tous ou dans la série) et réagissent correctement. Pas d'idiotie dans le déroulement, du genre de celles qui vous pourrissent l'ambiance quand l'auteur oublie que quand on parle de stratégie faut être un minimum logique. Tout coule bien et la mécanique est bien rodée.
Niveau action, rien à redire, c'est très satisfaisant et surtout, ce n'est jamais pesant (genre quand le combat s'éternise et qu'on saute des pages), ce qui rend le tout très agréable.
En bonus, une réflexion sur l'attitude de l'Imperium et la question de la sincérité des Tau...

Pour les négatifs, je dirais :

-le temps qui passe de façon curieuse, sans qu'on ait trop de repères précis (c'est vague, je sais)
-des changements de position et d'avis un peu rapides pour certains personnages
-une fin rapide (elle est ok mais rapide)

En fin de compte, peut être un des meilleurs tome de la série des aventures d'Uriel... A vous de voir à l'occasion !


Sinon, en annexe, un petit débat qui fait rage sur le net sur la fluffité des Tau décrits par McNeil.
Je trouve qu'ils étaient bien peints dans le livre : ils m'ont énervé dans le "bon" sens du terme, comme le font tous les Tau habituellement, ce qui est un bon signe, je pense. J'ai trouvé que ça respectait bien la race et que McNeil s'y connaissait (il a participé à la naissance des Tau, je crois d'ailleurs).
Cependant, sachez que pas mal de monde sur le web (des fans des Tau, je ne le cache pas) trouve qu'il n'en est rien et que McNeil est une truffe. Évidement, ils doivent savoir mieux que lui... Il y a peut être eu des petits détails qui coincent, si on épluche tout ligne par ligne, mais je ne crois pas qu'il faille crier au scandale.

Voili voilo !

_________________
Le Dindon nait de l'oisiveté.

When a dark eldar goes to sleep, he checks his closet for Asdrubal Vect. When Asdrubal Vect goes to sleep, he checks his closet for Le Dindon.

The Internet! The only place you can discuss the bra sizes of evil space pirate elves and not be considered overly wierd !

the nerf bat comes for us all in the end.

Le Dindon
rend grâce au dieu machine

Messages : 2788
Date d'inscription : 28/11/2008
Age : 34
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum