Legends of the space marines (Nouvelles) 3/5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Legends of the space marines (Nouvelles) 3/5

Message  Le Dindon le Jeu 5 Aoû - 22:46

On sait que les space marines font tourner l'univers GW. En voila un exemple de plus. Une anthologie de nouvelles dédiées aux fiers défenseurs de l'humanité. Et cette fois, contrairement au tome précédent (Heroes of the...), il n'y a pas de renégats, juste du marine bien loyaliste comme il faut.
La note globale est moyenne et de toutes façons ne veut pas forcément dire grand chose comme je note des choses très variées en un seul paquet. Elle représente plutôt une impression globale après la lecture : c'était pas si mal, mieux que ce à quoi je m'attendais en ouvrant le recueil pour la première fois. Et par là, je veux dire plus original. Je vais donc détailler brièvement, nouvelle par nouvelle. Sans doute même mieux que le premier tome. Par contre, si ça se laisse lire et est même intéressant, il n'y a pas non plus de merveille.

On commence avec Nick Kyme. Il écrit sur les salamanders pour ceux qui aiment (ya une série avec ces persos, d'ailleurs qui est en cours). Classique : une planète se rebelle, la garde merde, les marines arrivent. Là où c'est plus fun, c'est que l'ennemi est peu banal et nécessite autre chose que du bourrinage. J'ai assez aimé au final.

Ensuite le méga pote d'Elda : Mitchell scanlon. Il a toujours le droit d'écrire, sisi. Ou alors quelqu'un a eu pitié. C'est les White scars qui le subissent ^^. C'est pas si mauvais que ça. Mais ce n'est pas non plus très original. Une mission de reco/démo/assassinat en infiltration. Donc peu de choses à dire. Donc bof. Mention spéciale pour la "grande intelligence" du héros au début : si c'est les standards des marines, ça fait peur, quelle bande de débiles mentaux.

Puis jonathan Green avec des black templars. Ils cherchent un pote qui s'est perdu sur armageddon quand il est allé voir ses voisins orks pour leur dire de baisser le son. Rien de bien folichon à raconter. Baston et dreadnoughts.

Et Ben Counter avec des space wolves qui parlent des dieux loups de Fenris en bottant des culs ! Attention, c'est du lourd : un des cartons rouges du recueil à mon avis. Je dis non ! Pas très bien écrit, style "saga" mal employé, pas de fluff intéressant ou nouveau, pas de frisson de classitude (et il en faut quand on lit un truc avec des space wolves, sinon, je casse des dents). On nous prend un peu pour des cons. Surtout la fin à la mords-moi-le-biomorphe qui n'apporte rien de rien. bwarf.

James Swallow. UNe histoire de Doom Eagles. Je n'ai pas toujours été tendre avec cet auteur : ses blood angels m'ont toujours donné un avis mitigé. Par contre, ses autres romans et ses nouvelles ont quelque chose de bien classe. Il a une imagination sympa et fait en particulier ici une histoire atypique (lisez : pas de grosse baston des gentils marines contre les méchants aliens), au sein d'un chapitre peu connu avec leurs spécificités. J'aime. Au passage, l'histoire, c'est un marine présumé mort qui revient dans son chapitre après deux ans d'absence... et c'est lié à des persos de sa série blood angels.

Graham McNeill et ses ultramarines. Bah pour une fois, je dis bof. C'est bien écrit et intéressant, mais je n'ai pas été enthousiasmé. Sans doute le sujet qui est pas ultime : une nouvelle explicative des événements qui ont lieu entre Guerriers d'ultramar et Soleil noir ciel mort (deux romans ultramarines), avec Uriel Ventris dans le rôle principal. Tout ce que j'ai à dire c'est qu'on comprend bien le raisonnement des Ultra et qu'il faut lire jusqu'au bout. Mais ça ne veut pas dire qu'on est obligé d'aimer leur façon de penser....

Paul Kearney avec le chapitre des Dark Hunters qui poursuit des renégats vicelards. Pas trop mal. Intéressant à suivre, avec, étrangement, presque plus d'humain que de marines. pas désagréable, sans être non plus transcendant. Pas non plus hyper original dans le déroulement de l'histoire. Une fin qui laisse un peu sur sa faim : va t il écrire une suite/série ?

CS Goto, et les mantis warriors : leur procès après l'insurrection de Badab. Là, Second Carton ROuge ! C'est nul. Mais nul.... A se clouer la langue sur un dreadnought en guise de sceau de pureté et avec le reste du mec accroché au bout. Un sujet qui avait trop la classe. Un potentiel énorme. Un résultat pourri. Pas bien écrit, pas bien géré, bordellique, pas intéressant. On veut des révélations, de l'émotion ou un point de vue différent (ou, l'empereur nous en préserve, peut être même les trois à la fois, mais n'en demandons pas trop !). Bah on n'a rien. Un perso principal qui ne fait que se demander "comment on en est arrivé là ." Bah justement, on aurait aimé savoir. Faiire de faux effets de style à deux Thrones, ça suffit pas. Et Goto nous achève avec une pauvre énigme pourrie à la fin. Un mystère qui aurait pu être intéressant si il y avait eu une possibilité de réponse (lisez "si l'auteur avait eu un truc en tête au lieu de mettre un truc au hasard pour tromper le lecteur sur la marchandise"). Bref, une nouvelle où ni l'auteur ni l'éditeur n'a fait son boulot (l'un aurait pu écrire un truc moins risible, l'autre aurait pu le refuser).

Richard Williams et les Scythes of the Emperor. Une des mesures prises par ce chapitre mis à genoux par les invasions tyranides pour tenter de reprendre pied et se réapproprier son destin : les Salvation Teams, qui abordent les vaisseaux tyranides pour récupérer le matériel et les corps des frères de bataille tombés pendant les combats. L'histoire est pas mal, le contexte et l'idée sont drôlement bien. La réalisation est un peu trop fouillis. ça se lit. mais le dernier tiers de l'histoire part un peu en couille avec des actions étranges et des réactions peu crédibles... La fin laisse un peu rêveur... Une nouvelle qui aurait pu être très bonne avec un peu plus de boulot et une reprise sérieuse du récit mais qui reste finalement "pas mal" par son thème.... C'est pas passé loin.

Et finalement, Aaron Demsky-boden trucmuche ou chaispasquoi sur les Flesh tearers. Eux aussi peuvent succomber à la malédiction de Sanguinius, et quand ils s'échappent... Sympa. Sans être ultime. Une narration bizarre qui alterne les points de vue et la personne du récit, (on passe de la narration à la première personne à une narration à la troisième par exemple) ce qui est quand même curieux... pas trop mal fait, mais pas hyper original au final.

Voili voilo.
On obtient donc un résultat moyen mais qui est légèrement moins formaté que la dernière fois dans la mesure où on évite les nouvelles intégralement composées de bastons directes et bourrines qui mettent de l'action de troisième zone sans rien apporter d'autre. Les auteurs semblent au moins avoir été obligés de réfléchir cinq minutes à un scénar (même si certains auraient pu prendre un tout petit plus longtemps que le minimum requis, ça n'aurait pas fait de mal).

_________________
Le Dindon nait de l'oisiveté.

When a dark eldar goes to sleep, he checks his closet for Asdrubal Vect. When Asdrubal Vect goes to sleep, he checks his closet for Le Dindon.

The Internet! The only place you can discuss the bra sizes of evil space pirate elves and not be considered overly wierd !

the nerf bat comes for us all in the end.

Le Dindon
rend grâce au dieu machine

Messages : 2788
Date d'inscription : 28/11/2008
Age : 34
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Legends of the space marines (Nouvelles) 3/5

Message  Elda le Ven 6 Aoû - 8:07

Les histoires de Space Marines, c'est comme un porno: scénar' moisi pour introduire 90% de bourrinnisme.


Nan?


Merci pour cette critique sympathique!

Quelques nouvelles me donnent envie de les lire mais l'ensemble pas du tout. Rien que le titre déjà...beurk.

On verra quand ça sera paru en France!


_________________
"Il avait un regard à faire sauter la petite culotte d'une sororitas"
-Colm Corbec, à propos de Elim Rawne.

"Par les couilles de l'Empereur"
-soldat Julius Hawke, du 383e Dragon de Jouran

Lios (ChuteWil) dans toute sa splendeur:

Elda
a la plus grosse (figurine)

Messages : 1866
Date d'inscription : 30/11/2008
Age : 30
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum