L'Armure de Mépris (The Armour of Contempt) par Abnett (5/5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Armure de Mépris (The Armour of Contempt) par Abnett (5/5)

Message  Le Dindon le Mar 27 Jan - 14:59

Un nouveau tome des fantomes, un nouveau plongeon dans le quotidien du garde impérial dans l'univers de Warhammer 40k.

Bon comme vous avez pu le voir, j'ai mis une très bonne note. Ce n'est pas un vote de complaisance, je tiens à le dire, car même Abnett n'est pas au dessus de la critique (cf Legion ^^). C'est simplement un des meilleurs tomes de la série à ce jour, à mon avis. Vous connaissez les persos, pour l'intrigue générale, je ne dis rien non plus vu qu'elle se repose sur les autres ouvrages de cet arc narratif et que je ne veux rien spoiler. Mais dans tous les cas, on approche de la fin d'un cycle, ça se sent, la montée en puissance depuis le Traître (traitor General) est là. L'apothéose du tome suivant (only in death) est d'autant plus redoutable.
En effet, les fantomes ne sortent pas indemnes de cette aventure. Il leur arrive plein de trucs et on ne sait plus ou donner de la tête.
Les descriptions sont excellentes comme toujours et on est au coeur de l'action. ça prend aux trippes. On remarquera un retour aux sources de la guerre totale sur une partie du roman. C'en est presque pire que Necropolis (dans le bon sens du terme). L'intrigue se tient et on apprend des choses sur le scénar global. La Croisade se poursuit violemment. J'ai peur pour la suite.

Petite note négative modérée : encore une fois, on ne parle pas assez du capitaine Daur. damned.

Je l'ai lu d'une traite, pour finir, et je regrète seulement qu'il soit si court. ça passe trop vite.

(Remarque, j'ai plein de citations du bouquin qui sont terribles, mais je ne les mettrai pas ici pour ne pas spoiler. Grrrr Fouettez les esclaves-traducteurs pour qu'ils travaillent plus vite ! Arrr !)

_________________
Le Dindon nait de l'oisiveté.

When a dark eldar goes to sleep, he checks his closet for Asdrubal Vect. When Asdrubal Vect goes to sleep, he checks his closet for Le Dindon.

The Internet! The only place you can discuss the bra sizes of evil space pirate elves and not be considered overly wierd !

the nerf bat comes for us all in the end.

Le Dindon
rend grâce au dieu machine

Messages : 2788
Date d'inscription : 28/11/2008
Age : 34
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Armure de Mépris (The Armour of Contempt) par Abnett (5/5)

Message  Elda le Mar 27 Jan - 16:01

Graouuh 5/5 j'ai qu'une hâte c'est de l'avoir entre les mains!

Mais bon, au rythme où ils traduisent les Gaunt's Ghosts ce sera pas avant un an pour Armor Of Contempt Sad

Et puis avant, y'a Only In Death, que du bon quoi^^

Merci pour le commentaire qui donne l'eau à la bouche et qui use malicieusement notre patience! Comme le dit si bien Abnett dans un contexte plus délicat, l'attente est la pire des choses!

Et pour ceux qui n'auraient pas lu de tome des Fantômes de Gaunt, comment dire... Imaginez un peu un chef d'œuvre, au style simple, efficace, et bien écrit, avec des scnéras sympas et originaux, des persos qui claquent tellement fort qu'on en fait quatre fois le tour du slip et vous avez là la série d'Abnett!

_________________
"Il avait un regard à faire sauter la petite culotte d'une sororitas"
-Colm Corbec, à propos de Elim Rawne.

"Par les couilles de l'Empereur"
-soldat Julius Hawke, du 383e Dragon de Jouran

Lios (ChuteWil) dans toute sa splendeur:

Elda
a la plus grosse (figurine)

Messages : 1866
Date d'inscription : 30/11/2008
Age : 30
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Armure de Mépris (The Armour of Contempt) par Abnett (5/5)

Message  Elda le Dim 2 Mai - 12:39

Et voilà, j'ai enfin lu ce tome.

L'Armure de Mépris, 5/5.


Ce tome est excellent, comme tous les tomes des fantômes de Gaunt. C'est vraiment incroyable la puissance qui attrait à ces bouquins, quelque soit le tome. J'entends par là qu'une fois qu'on commence à en lire un, on a vraiment du mal à en sortir. C'est un effet qu'il m'arrive assez rarement de ressentir à la lecture des tomes de la BI, bien qu'ils soient sympas. Mais là, on a vraiment un truc unique, une note qui reste et qui envoute le lecteur. C'est difficile à décrire mais je ressens toujours ce petit truc quand je rentre dans la lecture d'un tome des Fantômes...

Bref, quelque soit l'histoire, c'est un putain de plaisir que de retrouver ce régiment.

Dans celui ci, je ne lui trouve rien de moins bien ou de mieux que les précédents: il est excellent. C'est un Gaunt's Ghosts. On a la suite du cycle qui amorce une véritable apothéose pour le tome suivant. On a quelques réponses à certaines histoires restées en suspens et on a de vraies scènes de violence pure, teintées de celles sans batailles qui renforcent le caractère de chacun des personnages et nous intègre complètement au sein du régiment.

Abnett est comme toujours sans pitié et ça fait putain de mal, comme à chaque fois. C'est difficile de comprendre le fait qu'on puisse vraiment ressentir de la tristesse véritable en lisant un bouquin et pourtant, c'est vraiment ce qu'il m'est arrivé: les larmes aux yeux, le relent de tristesse et la fermeture du livre pour digérer la lecture....comme à chaque fois. Mais c'est la guerre et cette réalité non oubliée fony que c'est bon et qu'on en redemande!

Les personnages ont quelques réflexions intéressantes, notamment par rapport à leur situation et à leur vie de gardes impériaux avec tout ce qui va avec: les devoirs, la fin fatale et tragique... C'est du tout bon, notamment car le livre ne s'attarde pas que sur l'histoire d'une bataille mais sur la vie parfois difficile du régiment hors théâtre d'opération.

Enfin, on a des scènes de la garde impériale, la vraie. Non pas que les Fantômes ne soient pas des gardes, bien au contraire, mais formant un régiment spécialisé dans l'infiltration, ils sont envoyés en avant garde pour des missions bien souvent très spécifiques. Ils ne sont ainsi pas vraiment mêlés aux guerres d'usure (ou du moins pas toujours) comme on a l'habitude d'imaginer et de jouer en voyant les régiments illustrés par le jeu de figurines. Dans ce tome, Abnett découvre cette facette de la garde. Et croyez moi, c'est vraiment à tomber par terre. C'est intense, très bien décrit, ultra bourrin et absolument atroce: c'est la Garde Impériale dans toute son horrible splendeur... Je n'en dis pas plus ni ne parle du pourquoi du comment car je ne m'écarterai pas à spoiler l'histoire. Mais vraiment, ça vaut le coup!

Bref... 5/5.

Je regrette trois putains de choses:

-Ce bouquin n'a pas vraiment de fin...difficile d'en dire plus mais...mais voilà, c'est très trèèèès dur de devoir attendre Avril 2011 (date annoncée de trad pour Only In Death, qui portera un titre traduit à l'ork du genre "Seul face à la mort"...).
-Il y a un extrait de "Double Eagle" à la fin du roman ce qui fait qu'on arrive à la fin sans la sentir arriver, persuadé qu'il reste une trentaine de page pour voir l'histoire s'épanouir... Ça trou les fesses et renforce la frustration liée au point précédent.
-Ce bouquin est terrible car chaque page qui passe nous fait mal en nous faisant nous dire: "pourquoi est ce que ça passe si vite?!"

Le pitch:

"La croisade continue de faire rage dans les mondes de Sabbat. Toujours hanté par sa longue mission sur Géréon derrière les lignes ennemies, le commissaire Ibram Gaunt retourne sur la planète tenue par le Chaos, pour prendre part à sa libération et y affronter ses démons personnels. Gaunt et le Premier et Unique de Tanith découvrent que la brutalité de cette « libération» les oppose à leurs supérieurs, pour qui la victoire doit être obtenue à n’importe quel prix, aussi cruel soit-il."

_________________
"Il avait un regard à faire sauter la petite culotte d'une sororitas"
-Colm Corbec, à propos de Elim Rawne.

"Par les couilles de l'Empereur"
-soldat Julius Hawke, du 383e Dragon de Jouran

Lios (ChuteWil) dans toute sa splendeur:

Elda
a la plus grosse (figurine)

Messages : 1866
Date d'inscription : 30/11/2008
Age : 30
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Armure de Mépris (The Armour of Contempt) par Abnett (5/5)

Message  Le Dindon le Dim 2 Mai - 13:09

Merci pour ton point de vue. J'espère qu'on a donné à ceux qui ne l'ont pas lu l'envi de s'y mettre !

Remarques annexes :

-1 an pour le suivant ?! la vache, il se prend un congé sabbatique le traducteur ?

-Qui a pondu le titre de only in death en français ?! le traducteur, en plus d'être lent, il est crétin ?

_________________
Le Dindon nait de l'oisiveté.

When a dark eldar goes to sleep, he checks his closet for Asdrubal Vect. When Asdrubal Vect goes to sleep, he checks his closet for Le Dindon.

The Internet! The only place you can discuss the bra sizes of evil space pirate elves and not be considered overly wierd !

the nerf bat comes for us all in the end.

Le Dindon
rend grâce au dieu machine

Messages : 2788
Date d'inscription : 28/11/2008
Age : 34
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Armure de Mépris (The Armour of Contempt) par Abnett (5/5)

Message  Freepan le Jeu 13 Jan - 17:41

Cela fait quelques temps que je l'ai fini mais mieux vaut tard que jamais, voici mon avis !

Abnett a beaucoup écrit sur les fantômes de Gaunt et pourtant arrive encore à nous faire rêver avec ce tome.

Si je n'avais pas beaucoup aimé le précédent à cause de ce coté trop "je justifie parce qu'il le faut", on tombe ici sur un roman avec du fantôme et du "MKOLLLLL !!" comme on l'aime. Abnett ne s'essouffle pas encore.

Ce qui fait la force du bouquin et qui le rend finalement "original" par rapport aux précédent est sans contester ces quelques chapitres dans la peau du troufion de base tout nouveau tout motivé et qui subit la vie du GI en pleine face.

Ces passages m'ont fait vibrer !

Grosso merdo j'ai eu les mêmes sensations que vous deux.

Double Eagle a l'air sympa mais a priori je ne le lirai pas ... Des arguments pour me convaincre du contraire Le Dindon ?


Dernière édition par Freepan le Jeu 13 Jan - 21:34, édité 2 fois

Freepan
en perm' au pays des Tau

Messages : 183
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Armure de Mépris (The Armour of Contempt) par Abnett (5/5)

Message  Le Dindon le Jeu 13 Jan - 18:49

Héhé ^^
JE ne l'ai pas lu : il est acheté, mais je ne l'ai retrouvé que la semaine dernière ! Donc je te dirai quand je saurai !

_________________
Le Dindon nait de l'oisiveté.

When a dark eldar goes to sleep, he checks his closet for Asdrubal Vect. When Asdrubal Vect goes to sleep, he checks his closet for Le Dindon.

The Internet! The only place you can discuss the bra sizes of evil space pirate elves and not be considered overly wierd !

the nerf bat comes for us all in the end.

Le Dindon
rend grâce au dieu machine

Messages : 2788
Date d'inscription : 28/11/2008
Age : 34
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Armure de Mépris (The Armour of Contempt) par Abnett (5/5)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum