The Sabbat Worlds édité par Abnett (4,5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The Sabbat Worlds édité par Abnett (4,5)

Message  Le Dindon le Jeu 24 Mar - 22:53

Un recueil de nouvelles sur les mondes de sabbat (comme si le titre du livre n'était pas assez explicite....)

Résumé (de la situation): Abnett ayant eu des problèmes de santé, il n'a pas pu sortir le tome des fantomes de Gaunt qui correspondait à cet hiver. Il nous propose donc à la place une collection d'histoires courtes ayant pour contexte cette croisade avec des guest stars comme McNeill, Dembski-Bowden, ou Sandy Mitchell. Et voila point par point un petit topo.

Introduction, par Dan Abnett : il y raconte des trucs rigolos et des petits détails sur sa vie, ses idées etc. Je vais pas faire l'insulte de noter ça, mais c'est bon à lire et on y apprend toujours des trucs sympa. Dans la même veine, il préface toutes les nouvelles.

Apostle'S Creed de Graham McNeill (4.5/5): une suite de double eagle. Je ne suis pas fan de romans d'aviation et tout mais celui là est intéressant et se concentre sur un escadron d'élite, la crème de la crème : les Apôtres. Ils sont aux prises avec les forces du chaos, évidemment. On y découvre l'évolution de la personnalité de Larice, toute nouvelle recrue, au sein de ce microcosme. Bien écrit, un peu lent/déroutant au début mais rapidement, la lecture devient très prenante. Les personnages sont très bons dans leur genre... et joyeusement détestables ^^

The Headstone and the Hammerstone Kings par Matthew Farrer (4.5/5): l'histoire d'une planète longtemps tombée sous le joug du Chaos, et d'Asphodel, l'héritier, et qui a été libérée récemment par l'Imperium. L'ennui, c'est que comme sur les planètes impériales conquises, un mouvement de résistance s'est établi pour combattre l'envahisseur impérial. Et ils ont un plan !
Les nouvelles de Matthew Farrer sont souvent très étranges et assez tordues. Celle là ne déroge pas à la règle et est déroutante. Mais les pièces se mettent en place progressivement et on finit en beauté avec plein de créations infernales et de joyeusetés. Le côté bizarre est le principal problème, dans la mesure où parfois on se sent perdu... pas bien grave pourtant, le résultat est cool.

Regicide par Aaron Dembski-Bowden (5/5) : "Que s'est-il passé à la 18eme heure du dixième jour ?" Telle est la question qui résume au mieux cette histoire. D'un autre côté, on peut dire que c'est le destin d'un soldat impérial capturé et torturé par les hérétiques... Sur Balhaut.
J'ai été soufflé par cette nouvelle, extrêmement bien construite et trouvée. C'est bien écrit, sans prétention et sans fioriture. Rien de trop. Mais tout est là. Pour conclure, ça m'a réconcilié avec ADB. Il a bien du potentiel et il va pouvoir faire du bon boulot si il continue sur cette voie. Il reste cependant un mystère que seul Abnett pourrait révéler. Car il concerne Gaunt.

The Iron Star par Abnett (5/5) : Second grand moment du bouquin. Pas de résumé, pour vous. Mais tout est dans le titre : l'étoile de fer. Je ne révèlerai qu'une chose, il s'agit d'une nouvelle des fantômes de Gaunt. Ah ! Si ! autre chose : c'est trop bon. J'en ai des frissons rien que d'y repenser. LISEZ LE ! Mais avant, il faut absolument lire les trois premiers cycles : les fantômes, la Sainte, les déchus. Ne vous gâchez pas le plaisir en oubliant de lire "Only in death", en particulier (qui est au passage un roman du feu de dieu).

Cell par Nik Vincent (4,25/5) : Un mouvement de résistance sur une planète conquise par le chaos. La résistance est en possession de quelque chose d'essentiel à la croisade, quelque chose d'énorme. Mais à qui faire confiance ? Réponse : à personne.
Une nouvelle difficile à suivre et au rythme étrange, avec des personnages difficile à cerner. Sinon tout se met bien en place au final et le résultat est convainquant. En plus, c'est peut être une des nouvelles les plus grimdark du livre. Et c'est assez cool ça.
Notons que Nik est une femme. Celle de Dan Abnett, d'ailleurs.

Blueblood par Nick Kyme (4/5) : Les soldat de Volpone du major Regara, les sang bleu, sont envoyé sur une planète du munitorum pour y régler les problèmes de discipline qui y règnent. Mais les choses y sont encore pire que prévues.
Un récit simple et sans grande surprise. Kyme s'en tire mieux ici avec des humains qu'avec des space marines. J'ai trouvé ça correct et satisfaisant sans être transcendant pour autant. C'était pas énervant comme les romans salamanders pour autant, ce qui est toujours un point positif. Dans le tas, c'est le maillon faible du recueil, même s'il reste tout à fait acceptable.

A good Man par Sandy Mitchell (4,5/5): Une nouvelle sur les efforts de reconstruction de Verghast après la guerre, où un scribe de l'administratum se retrouve mêlé à des disparition et des conspirations.
Un bon récit, intéressant et humain. J'ai beaucoup aimé. C'est assez fin et bien tourné, avec une histoire accrocheuse, bien présentée et des personnages qui ont la classe. J'approuve.

Of their lives in the ruins of their cities par Dan Abnett (4,75/5): une nouvelle des fantomes de Gaunt où.... héhé. je ne dirai rien non plus. Lisez la. Elle est cool. Et surtout savoir où dans l'enchainement de l'action elle se situe exactement est très intéressant... Une nouvelle superbement bien amenée : Abnett joue avec les particularités du genre et avec le style particulier des histoires courtes. Et il le fait à la perfection. Les personnages sont bons comme toujours. Et l'histoire est véritablement un simple soutient pour eux. Les relations entre les personnages sont donc le point principal de cette histoire. J'aime énormément qu'on puisse trouver ce genre d'histoire dans un recueil de Warhammer 40k. Et la nouvelle conclut parfaitement bien l'ouvrage.


En bref, ce livre est peut être un des meilleurs (le meilleur) recueil de la BL pour 40k. Il vaut largement le coup rien que pour les trois meilleures nouvelles mais la qualité des autres est au rendez vous, ce qui ne gâche rien. Je souhaite que d'autres livres comme ça sortent dans l'avenir...

_________________
Le Dindon nait de l'oisiveté.

When a dark eldar goes to sleep, he checks his closet for Asdrubal Vect. When Asdrubal Vect goes to sleep, he checks his closet for Le Dindon.

The Internet! The only place you can discuss the bra sizes of evil space pirate elves and not be considered overly wierd !

the nerf bat comes for us all in the end.

Le Dindon
rend grâce au dieu machine

Messages : 2789
Date d'inscription : 28/11/2008
Age : 34
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Sabbat Worlds édité par Abnett (4,5)

Message  Elda le Ven 25 Mar - 7:38

Ça sent bon le sable chaud tout ça!

J'ai vraiment hâte de me replonger dans un bon Gaunt's Ghosts et de retrouver ces frissons si cools!

Par contre j'ai vu qu'ils sortaient d'abord ce recueil de nouvelles, avant Only in death. Enfin semble t-il...

Je suppose qu'il est donc préférable d'attendre pour le lire (même si ça risque d'être difficile!)!

_________________
"Il avait un regard à faire sauter la petite culotte d'une sororitas"
-Colm Corbec, à propos de Elim Rawne.

"Par les couilles de l'Empereur"
-soldat Julius Hawke, du 383e Dragon de Jouran

Lios (ChuteWil) dans toute sa splendeur:

Elda
a la plus grosse (figurine)

Messages : 1866
Date d'inscription : 30/11/2008
Age : 30
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Sabbat Worlds édité par Abnett (4,5)

Message  Le Dindon le Ven 25 Mar - 9:22

Ils sont vraiment très cons alors.
Parce que même si ça n'a pas d'intérêt pour la plupart des nouvelles, je crois vraiment que pour les deux de Abnett, tu te gâches le plaisir à lire celui là avant la fin du cycle.
Je ne veux pas en dire trop, mais une des nouvelles en particulier nécessite d'avoir lu only in death pour vraiment apprécier.

_________________
Le Dindon nait de l'oisiveté.

When a dark eldar goes to sleep, he checks his closet for Asdrubal Vect. When Asdrubal Vect goes to sleep, he checks his closet for Le Dindon.

The Internet! The only place you can discuss the bra sizes of evil space pirate elves and not be considered overly wierd !

the nerf bat comes for us all in the end.

Le Dindon
rend grâce au dieu machine

Messages : 2789
Date d'inscription : 28/11/2008
Age : 34
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Sabbat Worlds édité par Abnett (4,5)

Message  Elda le Ven 25 Mar - 9:43

Ils parlent de quinze premiers titres en Juin, dont cinq en avant première dispos au GD. Parmi ces cinq figure "Les Mondes de Sabbat" (le recueil de nouvelles)...

Donc ouais, sont cons^^

_________________
"Il avait un regard à faire sauter la petite culotte d'une sororitas"
-Colm Corbec, à propos de Elim Rawne.

"Par les couilles de l'Empereur"
-soldat Julius Hawke, du 383e Dragon de Jouran

Lios (ChuteWil) dans toute sa splendeur:

Elda
a la plus grosse (figurine)

Messages : 1866
Date d'inscription : 30/11/2008
Age : 30
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Sabbat Worlds édité par Abnett (4,5)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum