Ciel mort Soleil noir, par McNeill (4/5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ciel mort Soleil noir, par McNeill (4/5)

Message  Elda le Ven 5 Fév - 13:49

Hello,

j'ai finit Ciel mort Soleil noir, le 3ème tome de la série des aventures d'Uriel Ventris, capitaine de la 4ème compagnie des Ultramarines.



Bon, comme vous le savez si vous avez pour habitude de lire mes critiques, j'ai une aversion assez prononcée pour tout ce qui attrait aux histoires de space marines. Non pas que le sujet ne m'intéresse pas mais qu'il est surexploité, et bien souvent, sans grand intérêt à mon sens.

Mais là, on a quand même un autre niveau. Déjà c'est McNeill. Ensuite, c'est Uriel Ventris. Enfin, le scénario est bon.
Et oui, Uriel Ventris, il a la grosse classe. Surtout que là, il est confronté à une terrible situation, celle d'être reniée de son chapitre pour avoir enfreint le saint Codex Astartes. Si c'est une coutume banale pour un Space Wolf ou encore un Mortifactor, enfreindre le moindre point de ce saint ouvrage pour un Ultramarine est l'un des pires sacrilèges. Et même si cela a été fait à juste titre et parfaitement bien étoffé (les dilemmes d'un guerrier fervent tiraillé entre le respect d'un livre saint et la raison : voir Les Guerriers d'Ultramar), la sentence terrible tombe. C'est sur ce point que l'histoire débute: Uriel Ventris et son fidèle (ex) sergent et ami Pasanius sont exclus du chapitre et se voient endosser la sinistre sentence qu'impose un Serment de mort, châtiment ultime pour un ange de la mort, en étant envoyés dans l'œil de la terreur et plus précisément sur Medrengard, le monde mère du terrible archi traitre Perturabo, maison des Iron Warriors.

Le livre est...chaotiquement glauque. En effet, ne vous attendez pas à respirer un seul instant: c'est sérieusement hardcore. En fait, c'est le Chaos, tout "compliquement". La lecture m'a personnellement pesée sur les épaules, non pas qu'elle soit fatigante mais éprouvante, à travers toutes les immondices et les extrêmes engeances du Chaos. McNeill a dit lui même dans une interview qu'il a du prendre une semaine de vacance après la rédaction de ce roman pour respirer et s'aérer l'esprit. Bon, ce n'est qu'un livre et ça passe pas mal mais c'est quand même pesant. Le Chaos, c'est moche. Et quand c'est bien décrit, c'est à juste titre écœurant.

Le scénario est très bon. Je ne m'étalerai pas dessus, vous laissant le plaisir de le découvrir au fil de la lecture.

Enfin, on retrouve quelques personnages très bons de Déluge d'acier, dont l'intrigue est étroitement liée à celle de ce livre. Du coup, je recommande vivement de lire Déluge d'acier (excellent livre) de McNeill avant celui ci. McNeill se fait d'ailleurs plaisir en "confrontant" ses héros et ses personnages chouchous et c'est vraiment excellent.

Bon, tout n'est pas parfait et bien que le roman soit très bon, certains points m'ont un peu embêté:

-la traduction: bien que réalisée avec un vocabulaire élevé et bien mené, certaisn points m'ont vraiment insupportés: le traducteur use, re use et rere use à tue tête de l'expression "au diable", "comme un beau diable"... Mais qu'est ce que ça veut dire dans Warhammer 40k "au diable"?! Le ridicule se confirme et se renforce quand ce sont les personnages qui usent directement dans leurs dialogues de l'expression. C'est désagréable. Bon, on y survie hein mais j'aime bien chipoter.

-les incohérences: un bon nombre d'incohérences se glissent dans le roman. Délicat de les énumérer ici sans spoiler du coup je vais m'en passer. Mais perso, quelques trucs m'ont choqués.


Sinon je cite un passage qui m'a fait mourir de rire dans le ReR:

"Je vais te donner mon avis, tu en fera ce que tu voudras: je pense que vous êtes des Ultramarines, quoique j'ose à peine imaginer quel crime atroce un Ultramarine doit commettre pour se retrouver banni dans l'Oeil de la Terreur! Vous avez tourné à droite au lieu d'aller à gauche sur le terrain de manœuvre? Vous avez oublié de dire vos prières du matin?"

Un 4/5 donc pour ce bon bouquin. Mais n'oubliez pas, lisez Déluge d'Acier avant Wink

_________________
"Il avait un regard à faire sauter la petite culotte d'une sororitas"
-Colm Corbec, à propos de Elim Rawne.

"Par les couilles de l'Empereur"
-soldat Julius Hawke, du 383e Dragon de Jouran

Lios (ChuteWil) dans toute sa splendeur:

Elda
a la plus grosse (figurine)

Messages : 1866
Date d'inscription : 30/11/2008
Age : 30
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel mort Soleil noir, par McNeill (4/5)

Message  Elda le Jeu 11 Fév - 12:03

C'est quand même un bouquin diablement bon, où l'auteur écrit comme un beau diable. Il nous plonge en enfer tout en agrémentant diaboliquement l'histoire de deux anges de la mort damnés et voués au diable.

Diable que c'est bon, surtout à lors de la fin apocalyptique à la page 666 !


Hum ok je sors^^

_________________
"Il avait un regard à faire sauter la petite culotte d'une sororitas"
-Colm Corbec, à propos de Elim Rawne.

"Par les couilles de l'Empereur"
-soldat Julius Hawke, du 383e Dragon de Jouran

Lios (ChuteWil) dans toute sa splendeur:

Elda
a la plus grosse (figurine)

Messages : 1866
Date d'inscription : 30/11/2008
Age : 30
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel mort Soleil noir, par McNeill (4/5)

Message  Wiltraft le Jeu 11 Fév - 22:52

Ca à l'air sympa ce que tu nous raconte elda, faudrait que je te l'empreinte pour le lire (surtout pour la partie chaos)^^

Wiltraft
a le Typhus (et des zombies)

Messages : 517
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 29
Localisation : Perdu dans le Warp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel mort Soleil noir, par McNeill (4/5)

Message  VULKAN le Mer 10 Mar - 19:16

je viens de le commencé et que dire, " y'a pas à tortillé du cul pour chier droit! " sa commence du tonnerre!
J'apprécie surtout le fait que le roman soit un peu relié à DELUGE D'ACIER que j'aime énormément et de revoir quelque personnage réapparaitre.
Par contre y'a un point que je trouve bizarre dans le livre que je trouve pas très fluff, mais peut être la suite du bouquin m'en dira plus sur ces interrogation^^
Je ferais une véritable critique lorsque j'auré fini ma lecture

VULKAN
Brûle, mutile et tue, dans le désordre

Messages : 1145
Date d'inscription : 29/11/2008
Age : 26
Localisation : perdu derrière les lignes ennemies loin au Nord! ( Villeneuve d'ascq )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel mort Soleil noir, par McNeill (4/5)

Message  Vonvon le Lun 22 Mar - 11:15

Je l'ai finis, et personnellement je l'ai trouvé vraiment pas terrible. Je m'explique, l'histoire est complètement invraisemblable et abracadabrante. Et la réutilisation des personnages de déluge d'acier est faites avec un style plutôt spécial.
La description du siège de la forteresse est très "light" de même que la description de sa défense.
La survie des personnages tel que Vannes ou les gardes impériaux est improbable, surtout dans l'oeil de la terreur, de même que les passages d'action ou les gardes impériaux survivent presque tout le temps.
La description de la création des décharnés et de leur mode de vie est très spéciale.
"Les féroces morticiens" bon au bout de 100 fois on sait qu'ils sont féroces pas besoin de l'écrire 100 fois, qui sont en fait pas si féroces que ça.
La description de la destruction de la rampe de siège par un stratagème d'Hounsou, ba il l'a sortit de son chapeau sans explications.
Le personnage d'Hounsou que je trouve vraiment très mal repris de déluge d'acier, sa description/ses méthodes/comportement n'ont rien à voir, en plus c'est un pouilleux en duel !

Bon après la trame du récit est pas si mal, mais je trouve qu'on se retrouve avec trop de choses sans vraiment que chacune d'elle soit finie, après si vous aimez le gore vous allez aimer le roman ! Parce que faut avouez que sur ce point il a bien réussis, on dirait qu'il a écrit comme un diable pour faire ressortir les aspects gore lol ! Ca c'est pas mal.
Ensuite pour la note, je sais pas, 2/5 pour ma part, mais comme on dit, chacun ses goûts, ce que je n'ai pas aimé et bien ce sera peut-être de votre goût Smile

Vonvon

Messages : 149
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 30
Localisation : Le Croc, Fenris.

http://www.premiumwanadoo.com/mgwa/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel mort Soleil noir, par McNeill (4/5)

Message  Le Dindon le Lun 22 Mar - 14:34

C'est marrant, moi, je l'ai trouvé excellent.
Bon, je ne reviens pas sur les qualités d'écrivain de McNeil qui sont, selon moi, ce qui se fait de mieux chez la BL.
Pour l'histoire, j'ai trouvé que c'était étrange, mais j'ai vite oublié mon incrédulité, parce qu'un des points positifs les plus importants est que c'est nouveau et original. pour une fois on sort des sentiers battus par des dizaines de nouvelles de space marines...
Et honnêtement, que deux ou trois points mineurs soient incongrus... comme la survie des gardes... ça ne me dérange pas... on est quand même dans un univers où les pensées des gens vivent leur vie dans un monde parallèle et où ya des squelettes robots morts vivants intuables qui essaient de récolter la vie de tous les habitants de la galaxie pour des crétins de dieux qui mangeaient des étoiles avant... qu'un garde survive un combat par chance, ça me me choque même plus. (en fait, s'il survivait à une exposition au vide spatial, ça ne me surprendrait pas non plus, alors...^^)
D'autant que McNeill est un des auteurs les plus mesurés niveau invraisemblance, je trouve...

Si c'est le prix de la nouveauté, je le paie volontiers ! Mais je conçois que ça ne plaise pas à tout le monde.

_________________
Le Dindon nait de l'oisiveté.

When a dark eldar goes to sleep, he checks his closet for Asdrubal Vect. When Asdrubal Vect goes to sleep, he checks his closet for Le Dindon.

The Internet! The only place you can discuss the bra sizes of evil space pirate elves and not be considered overly wierd !

the nerf bat comes for us all in the end.

Le Dindon
rend grâce au dieu machine

Messages : 2788
Date d'inscription : 28/11/2008
Age : 34
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel mort Soleil noir, par McNeill (4/5)

Message  Vonvon le Lun 22 Mar - 14:38

Ba disons que, c'est pas que ça m'a choqué, mais c'est vrai que ça part très loin des sentiers battus ! Mais ce que j'ai aimé, c'est que les descriptions sont beaucoup plus trash que chez les autres auteurs, après ce que je trouve dommage c'est que ça part un peu dans tous les sens, c'est vraiment space (marines hahaha...), mais en même temps c'est l'oeil de la terreur alors bon, plus rien ne doit nous étonner la dedans ^^

Vonvon

Messages : 149
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 30
Localisation : Le Croc, Fenris.

http://www.premiumwanadoo.com/mgwa/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciel mort Soleil noir, par McNeill (4/5)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum