Emperor's Mercy, par Henry Zou (3,5/5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Emperor's Mercy, par Henry Zou (3,5/5)

Message  Le Dindon le Lun 10 Aoû - 20:44

Voila un nouveau venu dans le petit monde de la bibliothèque interdite : Henry Zou. Le type est australien, militaire et aimerait tuer des zombies. Voila pour la présentation du personnage. Maintenant le Pitch.

Dans une région fort éloignée de l'espace, le corridor de Medina, le Chaos a lancé une offensive majeure et a renversé devant lui toutes les défenses impériales; Seuls quelques mondes sont encore contestés. Cependant, Cette région n'a aucune valeur stratégique ! Alors pourquoi l'Ennemi veut-il à tout prix prendre le système ? L'inquisiteur Gurion a sa petite idée : les légendes parlent de reliques ancestrales d'une puissance incommensurable qui pourraient mener l'Imperium à sa perte si jamais elles tombaient entre de mauvaises mains. Elles seraient enterrées quelque part dans le Corridor... Et les vils adorateurs du chaos ont déjà commencé à creuser. C'est donc le jeune inquisiteur Roth et ses acolytes qui se tapent le boulot et doivent agir derrière les lignes ennemies pour sauver le monde, l'imperium et les kebabs.

Alors, le bouquin n'est pas mal du tout, avec une histoire sympa, de l'action, des combats, des trahisons, des gros lézards, du chaos, et tout et tout !
Bon, l'auteur est militaire et ça se sent. Les détails d'équipement et de préparatifs sont longuement décrits et précis, et ça se sent surtout au début en fait, après ça passe bien, mais c'est curieux.
Les persos sont pas mal, parfois un peu caricaturaux, mais ils se tiennent bien dans l'ensemble. Je dirais que le livre est à prendre plus comme un film hollywoodien réussi que comme un "fulgrim" par exemple. On s'intéresse moins aux états moraux qu'à l'action et l'avancement du scénario. Bon, c'est un parti pris, pourquoi pas. Je ne suis pas fan de ce style de livre mais ça passe plutôt bien. Le seul reproche que je ferais donc à ce niveau est en deux morceaux :
1) les morts des persos sont un peu idiotes parfois (j'ai un exemple précis en tête mais je ne dirais rien pour ne pas spoiler), genre l'auteur voulait vraiment le faire mourir (on sait pas trop pourquoi) et laissent un goût d'incompréhension...
2) parfois ils font des trucs bizarres qui ne correspondent pas à leur rôle : pour faire un truc héroïque, ils font une action un peu hors contexte... c'est un peu frustrant parfois.

Sinon, le scénar global est pas mal (malgré une ou deux incohérences qui m'agacent, mais l'une d'entre elle est liée à l'astrophysique qui se fait fouler aux pieds, tandis que l'autre n'offense "que" mon bon sens....).

La fin est trop rapide ! Ils reprennent les défauts de Abnett ! C'est très mal. Bon, on supporte mais ça serait mieux avec 20 pages de plus.

Le style est Ok.

Le côté 40k est bien rendu dans le chaos, pas de problème. Par contre le grimdark technologique est pas terrible : normalement, rares sont ceux qui démontent et remontent leurs fusils laser ou pistolets à plasma sans une bénédiction du mechanicum... Ici, le culte de la machine pourrait aussi bien ne pas exister. C'est un peu chiant. Et puis l'inquisition ne fait pas ressentir la terreur à ceux qui s'y retrouvent confrontés... Ce sont des détails mais c'est frustrant (je préfère que le fusil laser soit un "Prandium-pattern mk III Redemptor" qu'un "FN-30 Stem Assault-gun" dans 40k, mais ça n'engage que moi... sans doute ne suis-je pas assez militaire....)

Voili voilo, un ptit bouquin sympa qui se lit vite et bien malgré quelques fausses notes un peu énervantes... On les mettra sur le compte de la "jeunesse black-libraryenne" de l'auteur.... On verra bien la suite. (Note : peu de fluff transcendant dans l'ouvrage mais des petites pépites sympa).

Je vais me coucher, allez, Zou !

_________________
Le Dindon nait de l'oisiveté.

When a dark eldar goes to sleep, he checks his closet for Asdrubal Vect. When Asdrubal Vect goes to sleep, he checks his closet for Le Dindon.

The Internet! The only place you can discuss the bra sizes of evil space pirate elves and not be considered overly wierd !

the nerf bat comes for us all in the end.

Le Dindon
rend grâce au dieu machine

Messages : 2788
Date d'inscription : 28/11/2008
Age : 34
Localisation : Bruxelles

http://veilfigurines.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum